Forum catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Forum catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR.

Sous le regard des trois Blancheurs, suivre Jésus et Marie fut-ce au milieu des pires tempêtes, mais dans la paix, la joie et l'amour.
 
ajouter des sujajouter des suj  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Le Père James Manjackal à Nevers (58) les 15 - 16 et 17 septembre 2017
Aujourd'hui à 7:55 par Françoise

» A Fatima, le message d'espérance et de conversion de la Très Sainte Vierge Marie.
Aujourd'hui à 7:30 par Françoise

» Chanson historique.
Aujourd'hui à 3:30 par Françoise

» Le Cardinal SARAH met en garde les Européens.
Aujourd'hui à 3:23 par Françoise

» Charlie, charlie... un jeu pas innocent par le Père ANGE (exorciste)
Aujourd'hui à 3:15 par Françoise

» Père René-Luc, né de père inconnu, élevé par un truand.
Aujourd'hui à 2:42 par Françoise

» De tout et de rien !
Aujourd'hui à 2:31 par Françoise

» Fatima et les attentats récents d'Août 2017.
Aujourd'hui à 2:22 par Françoise

» 19 août Bienheureux Guerric d'Igny
Aujourd'hui à 0:38 par ami de la Miséricorde

» 19 août Saint Jean Eudes
Aujourd'hui à 0:24 par ami de la Miséricorde

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
Aujourd'hui à 0:06 par ami de la Miséricorde

» le pape est-il un antipape ?
Hier à 11:52 par Françoise

» 18 août Notre-Dame de Liesse
Jeu 17 Aoû - 23:42 par ami de la Miséricorde

» 18 août Sainte Hélène
Jeu 17 Aoû - 23:09 par ami de la Miséricorde

» sortie scolaire” sur fond de blasphème
Jeu 17 Aoû - 13:33 par Philippe

»  Nous sommes tous spirituellement des fils de la Vendée martyre
Jeu 17 Aoû - 12:43 par Philippe

» le plan de Dieu
Jeu 17 Aoû - 10:26 par Philippe

» le martyr des Vendéens
Jeu 17 Aoû - 10:12 par Philippe

» 17 août Sainte Jeanne Delanoue
Jeu 17 Aoû - 0:47 par ami de la Miséricorde

» En ce moment :Apparition de Marie en Egypte
Mer 16 Aoû - 14:40 par Philippe

» Le signe de l'Apocalypse 12-1 apparaîtra en 2017.
Mer 16 Aoû - 9:59 par Françoise

» 16 août Saint Roch de Montpellier
Mer 16 Aoû - 1:53 par ami de la Miséricorde

» L'Assomption de Marie : 12 choses à savoir et à partager.
Mar 15 Aoû - 22:27 par Françoise

» Prophétie de Marthe Robin : les musulmans vont enfin connaitre le Ciel
Mar 15 Aoû - 21:42 par Françoise

» Nous te saluons, ô Toi, Notre Dame !
Mar 15 Aoû - 15:49 par Françoise

» 15 août Assomption de la Très Sainte Vierge Marie
Mar 15 Aoû - 1:05 par ami de la Miséricorde

» Le site "Revelaciones Marianas" - Derniers messages à Luz de Maria.
Lun 14 Aoû - 9:15 par Françoise

» PRIONS SANS CESSE : Vierge sainte.
Lun 14 Aoû - 8:29 par Françoise

» Femme revêtue de soleil !
Lun 14 Aoû - 8:17 par Françoise

» 14 août Saint Maximilien-Marie Kolbe
Lun 14 Aoû - 1:42 par ami de la Miséricorde

» Notre Dame du Laus... et la prière de Benoite.
Dim 13 Aoû - 20:56 par Françoise

» FATIMA
Dim 13 Aoû - 17:55 par Françoise

» 13 août : Saint Bénilde de Saugues
Dim 13 Aoû - 16:42 par ami de la Miséricorde

» Zemmour relaxé : il a dit la vérité
Dim 13 Aoû - 16:35 par Philippe

» Un jeune soldat copte tué dans son unité
Dim 13 Aoû - 12:27 par Philippe

Sujets les plus vus
Voix séparées pour la chorale des Veilleurs
Kirié des Gueux.
Le chant de l'Espérance.
Présentation
Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
Agnès-Marie JOIE de DIEU... messages.
De tout et de rien !
... Et si on parlait des élections présidentielles 2017 en France !
C Emerich La fausse Eglise
Garabandal L’AVERTISSEMENT

Partagez | 
 

 Bergoglio invalide ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
Admin


Messages : 266
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Bergoglio invalide ?   Dim 19 Mar - 10:05

Hum !.....Il s'oppose aux encycliques Humanes Vitae et Splendor Veritatis qu'il assimile à la loi et il dit que les docteur de la loi (Paul VI et Jean Paul II ?) sont des hypocrites et des pharisiens.
Grosse confusion. Parce que Jésus s'est opposé aux docteur de la loi, non pas parce qu'ils voulaient appliquer la loi mais au contraire parce qu'ils ne la pratiquaient pas (faites ce qu'ils disent mais ne faites pas ce qu'ils font).
De plus Jésus a dit : "je ne suis pas venu abolir la loi lais au contraire l'accomplir".
On a l'Esprit Saint dans l'au-delà de l'accomplissement de la loi, jamais à coté de celle-ci et en lui désobéissant.
Prudence donc.


Dernière édition par Philippe le Mar 28 Mar - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.monalliance.com
Philippe
Admin


Messages : 266
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 69
Localisation : Maisons Laffitte

MessageSujet: Re: Bergoglio invalide ?   Mar 28 Mar - 11:11

https://abyssum.org/2017/03/27/election-of-francis-pursuant-to-universi-dominci-gregis/


Francis bénédiction d'une statue de Martin Luther au Vatican

N'allons pas trop vite en besogne, mais si on cherche vraiment la Vérité on peut réfléchir. Ou alors qu'on nous montre clairement que.....

Citation :
Election du pape Francis Conformément à Universi Dominici Gregis

« Mon peuple a été un troupeau perdu: leurs bergers les ont fait égarer et ont fait errer dans les montagnes. Ils sont passés de la montagne à la colline. Ils ont oublié leur lieu de repos »(traduction Douay-Rheims, Ancien Testament, Jérémie 50: 6)

« Selon les connaissances, les compétences et le prestige dont ils jouissent, ils [ie, fidèles chrétiens] ont le droit et même parfois le devoir de donner aux Pasteurs sacrés leur opinion sur les questions qui se rapportent au bien de l'Église et à faire connaître leur opinion au reste des fidèles chrétiens, sans préjudice de l'intégrité de la foi et de la morale, avec respect envers leurs pasteurs, et attentif à l'avantage commun et la dignité des personnes. »(1983 CIC 212 § 3)

John J. Aréchiga 27 Mars 2017



John J. Aréchiga me est connu pour être un chercheur de la capacité exceptionnelle. Depuis quelque temps j'ai lu les résultats de ses recherches et à ma demande pressante, il a accepté de me permettre de publier plusieurs de ses essais. Cet essai porte sur une question d'une importance capitale pour l'Eglise catholique en ce moment de son histoire. Je publie cet essai dans l'espoir qu'elle contribuera aux efforts des personnes dans l'Église en autorité qui ont le pouvoir de trouver des solutions aux problèmes qui affligent actuellement l'Eglise.

+ Rene Henry Gracida, évêque émérite de Corpus Christi

13 Mars 2013, l'élection papale de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape Francis) est sans doute un point élevé dans un complot MODERNISTE en cours et ce commentaire établira que l'élection du pape de Bergoglio (Pape Francis) est invalide.

Le 12 Mars 2013, le conclave de 2013 convoquée pour élire un pape pour succéder à Benoît XVI - suite à la démission de Benedict XVI le 28 Février 2013.



Le 13 Mars 2013, le Collège des cardinaux a élu le Jorge Mario Cardinal Bergoglio, SJ, un cardinal argentin et l'archevêque de Buenos Aires comme pontife. Il a choisi le nom de François.

Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape François) a célébré son investiture le 19 Mars 2013, et installé comme évêque de Rome le 7 Avril 2013.

1917 code Pio-bénédictin de droit canonique, Canon 160, indique clairement que seule une constitution apostolique régit l'élection du Pontife Romain.

« L'élection du Pontife Romain est guidé EXCLUSIVEMENT (accent fourni) par la constitution de Pie X Vacante Sede Apostolica [Pape] de Décembre 1904 dans d'autres élections ecclésiastiques, les prescriptions des canons qui suivent doivent être respectées [ainsi que] ceux-là spéciaux, s'il y en a, qui sont mis en place pour les bureaux individuels « .

À cet égard, le Code Johanno-Pauline de Droit Canonique 1983, Canon 349, est compatible avec le 1917 code Pio-bénédictin de Droit Canonique. Dans la partie pertinente:

« Les cardinaux de la sainte Eglise romaine constituent un collège spécial qui prévoit l'élection du Pontife Romain selon la norme de loi spéciale [non canonique] [constitution apostolique]. »

Le 22 Février 1996, Sa Sainteté Jean-Paul II, Souverain Pontife, publié Universi Dominici Gregis, Constitution apostolique, sur la vacance du Siège apostolique et l'élection du Pontife Romain. Le pape Jean-Paul II a déclaré abrogé toutes les constitutions et ordonnances émises à cet égard par les Pontifes romains, et en même temps déclaré quoi que ce soit tout à fait nulle et non avenue fait par toute personne, quel que soit son autorité, consciemment ou inconsciemment, d'une manière contraire à Universi dominici Gregis.

L'élection de Jorge Mario Cardinal Bergoglio (Pape François) était donc en vertu de l'Universi dominici gregis, Constitution apostolique, sur la vacance du Siège apostolique et l'élection du Pontife Romain, Donné à Rome, à Saint-Pierre, le 22 Février, 1996 , par Sa Sainteté Jean-Paul II, Souverain Pontife.

Cela étant dit, il est très important de noter que cet auteur n'est pas un canoniste. L'auteur a utilisé des traductions en anglais des deux 1983 Johanno-Pauline Code de droit canonique et du Code Pio-bénédictin 1917 de droit canonique pour développer ce commentaire.

À l'avenir, il faut d'abord comprendre la pertinence de Universi Dominici Gregis avant de discuter des allégations et des arguments pertinents.



Promulgation de Universi Dominici Gregis

En promulguant Universi Dominici Gregis Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II a écrit:

« Pourquoi, après mûre réflexion et en suivant l'exemple de mes Prédécesseurs, je me couchai et prescrire ces normes et j'ordonne que nul ne peut prétendre contester la présente Constitution et tout ce qu'il contient, pour quelque raison que ce soit (souligné). Cette Constitution doit être entièrement respectées par tous, nonobstant toute disposition contraire, même si digne de mention spéciale. Il doit être entièrement et intégralement mis en œuvre et est de servir de guide pour tous ceux à qui il se réfère. Comme déterminé ci-dessus, je déclare par la présente abrogé toutes les constitutions et ordonnances émises à cet égard par les Pontifes romains, et en même temps, je déclare complètement quoi que ce soit nulle et non avenue fait par toute personne, quel que soit son autorité, consciemment ou inconsciemment, dans une manière contraire à la présente Constitution (souligné). Donné à Rome, à Saint-Pierre, le 22 Février, la fête de la Chaire de Saint Pierre, Apôtre, dans l'année 1996, le dix-huitième de mon Pontificat. [Universi Dominici Gregis, Promulgation] « .

Une Constitution apostolique, en l'absence de référence spécifique à un canon spécifique, a la priorité sur le droit canonique. Par conséquent, le droit canon n'a pas eu d'incidence sur l'élection du conclave.

Interposant droit canonique dans l'élection papale de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape Francis) ne sert qu'à détourner l'attention, confondre, et obscurcir les critères pertinents: Universi Dominici Gregis.

Pouvoirs du collège des cardinaux durant la vacance du Siège apostolique

En promulguant Universi Dominici Gregis Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II a clairement les pouvoirs du Collège des cardinaux durant la vacance du Saint-Siège, et l'élection du Pontife Romain. Les paragraphes 6.4 état:

« Pendant la vacance du Siège apostolique, les lois émises par les Pontifes romains ne peuvent en aucun cas être corrigées ou modifiées, ne peuvent rien ajouter ou soustraites, ni une dispense donner même d'une partie d'entre eux, en particulier en ce qui concerne les procédures régissant l'élection du Souverain Pontife. En effet, si quelque chose devait être fait ou a même tenté contre cette prescription, par mon autorité suprême, je déclare nulle et non avenue (souligné). »[Universi Dominici Gregis, paragraphe 4]



« Doutes SURVENUES concernant les prescriptions contenues dans la présente Constitution, ou sur la manière de les mettre en œuvre, je décret que tout le pouvoir d'émettre un jugement à cet égard appartient au Collège des cardinaux, auquel j'accorde la faculté d'interpréter douteux ou des points. Controverted J'établis que si cela était nécessaire pour discuter de ces questions ou similaires, à l'exception de l'acte d'élection, il suffit que la majorité des membres présents Cardinals devraient concourir dans le même avis. »[Universi Dominici Gregis, paragraphe 5]

« De la même façon, en cas d'un problème qui, de l'avis de la majorité des assemblées cardinaux, ne peut être reporté à un autre moment, le collège des cardinaux peut agir selon l'opinion majoritaire. » [Universi dominici gregis, paragraphe 6]

On peut dire que, Universi Dominici Gregis, paragraphe 5, a également rendu superflu Normas Nonnullas, inutile et sans objet.

La détermination de la validité de l'élection papale

Une élection papale valide dépendait du respect de Universi Dominici Gregis, Constitution apostolique sur la vacance du Siège apostolique et l'élection du Pontife Romain.

« Au cas où l'élection aura lieu d'une manière autre que celle prévue dans la présente Constitution, ou si les conditions prévues ici ne pas être observé, l'élection est pour cette raison nulle et non avenue, sans avoir besoin d'une déclaration sur la question; par conséquent, elle ne confère aucun droit sur l'élu. »[Universi Dominici Gregis, paragraphe 76]

« Décret I que les dispositions concernant tout ce qui précède l'élection du Pontife Romain et l'exécution de l'élection elle-même doit être intégralement (l'accent fourni), même si la vacance du Siège apostolique doit se produire à la suite de la démission du Souverain Pontife, conformément aux dispositions du Canon 333 § 2 du code de droit Canonique et Canon 44 § 2 du code des Canons des Églises orientales. »[Universi Dominici gregis, paragraphe 77]

Universi Dominici Gregis paragraphe 76 essentiellement fait référence aux questions à observer ou éludés dans l'élection du Pontife romain tel que prescrit par les paragraphes 78-86; paragraphe 77 souligne que les dispositions concernant tout ce qui précède l'élection du Pontife Romain et la réalisation de



l'élection elle-même doit être intégralement, même si la vacance du Siège apostolique doit se produire à la suite de la démission du Souverain Pontife.

Dans la partie pertinente Universi Dominici Gregis, paragraphe 76, stipule: « L'élection [papale] est pour cette raison nulle et non avenue »

Comme il est écrit, « pour cette raison » fait référence à « l'élection aura lieu dans une autre manière que celle prévue dans la présente Constitution, ou si les conditions prévues ici ne pas être respectées. »

Comme il est écrit, « l'élection [papale] » infère il y avait une élection - et que l'Eglise a continué.

Au paragraphe 76, indique également partie pertinente Universi Dominici Gregis,: « Sans aucun besoin d'une déclaration sur la question; »

Comme il est écrit, il n'y a pas besoin d'arbitrage par personne. Cela inclut le magistère et le Collège des cardinaux. C'est à la fois un concept logique et critique. Il serait illogique de prendre la preuve d'une élection papale invalide au pape élu ou ses validement nommées. Il serait également un conflit d'intérêts pour recueillir le témoignage d'une élection papale invalide au pape élu ou ses validement nommées.

La conclusion est que tout ce qui est nécessaire est pour une ou plusieurs parties responsables Avancez preuve que l'élection du pape a eu lieu d'une manière autre que celle prévue à l'Universi Dominici Gregis. Cela comprend des laïcs.

Dans la partie pertinente Universi Dominici Gregis, paragraphe 76, indique également: « Par conséquent, il ne confère aucun droit sur l'élu. »

Comme il est écrit au paragraphe 76 infère qu'un élu pape validement ne parle pas infailliblement sur les questions de la foi de l'Église et de la doctrine; ne peut pas convoquer les conseils de l'Église, synodes, etc .; ne peut pas réattribuer légalement, nommer ou évêques, archevêques sacrer ou cardinaux; ne peut pas réorganiser légalement ou restructurer la Rote romaine; etc.

Comme il est écrit au paragraphe 76 infère il peut être minutes, heures, jours, semaines, mois, années, voire des décennies, avant qu'il ne soit découvert « l'élection » a eu lieu d'une manière autre que celle prescrite par Universi Dominici Gregis.



Comme le paragraphe 76 infère il peut être des jours, des semaines, des mois, des années, voire des décennies par écrit, avant qu'il ne soit découvert « l'élection » a eu lieu en violation des choses à observer ou éludés dans l'élection du Pontife romain comme prescrit par Universi Dominici gregis, paragraphes 78-86.

Compte tenu de la discussion précédente de Universi dominici gregis, paragraphes 76 et 77, il est très important de noter que les paragraphes 76 et 77 n'ont pas été adressées par le Pape Benoît XVI S 22 Février 2013, Lettre apostolique, sous la forme d'un Motu proprio, qui abordait des questions spécifiques relatives à l'élection du Pontife romain.

Compte tenu de la discussion précédente de Universi Dominici Gregis, Questions à observer ou à l'élection Evité du Pontife Romain, il est également très important de noter que les paragraphes 78-86 ne sont pas adressées le 22 Février du Pape Benedict XVI, 2013, Lettre apostolique, sous la forme d'un Motu proprio, qui aborde des questions précises concernant l'élection du Pontife romain.

Il faut le répéter: Une élection papale valide dépendait du respect de Universi Dominici Gregis, Constitution apostolique sur la vacance du Siège apostolique et l'élection du Pontife Romain.

« Au cas où l'élection aura lieu d'une manière autre que celle prévue dans la présente Constitution, ou si les conditions prévues ici ne pas être observé, l'élection est pour cette raison nulle et non avenue, sans avoir besoin d'une déclaration sur la question; par conséquent, elle ne confère aucun droit sur l'élu. »[Universi Dominici Gregis, paragraphe 76]

« Décret I que les dispositions concernant tout ce qui précède l'élection du Pontife Romain et l'exécution de l'élection elle-même doit être intégralement, même si la vacance du Siège apostolique doit se produire à la suite de la démission du Souverain Pontife , conformément aux dispositions du Canon 333 § 2 du code de droit Canonique et Canon 44 § 2 du code des Canons des Églises orientales. »[Universi Dominici gregis, paragraphe 77]

Questions à observer ou à l'élection evitée en du Pontife Romain

Les questions à observer ou à l'élection evitée en du Pontife romain sont énumérés dans Universi Dominici Gregis, partie II, l'élection du Pontife Romain,



Chapitre VI, Questions à observer ou à l'élection evitée en du Pontife Romain, paragraphes 78-86. Ce sont les « conditions prévues » fait référence au paragraphe 76:

« Confirmant les prescriptions de mes Prédécesseurs, je défends même personne, même s'il est un cardinal, au cours de la vie du pape et sans l'avoir consulté, de faire des plans relatifs à l'élection de son successeur, ou de promettre votes, ou de prendre des décisions cet égard dans des réunions privées. »[Universi Dominici gregis, point 79] On peut dire que, c'est une façon polie de dire « tu ne conspirent avec les autres » en ce qui concerne l'élection du successeur d'un pape.

« De la même façon, je souhaite confirmer les dispositions prises par mes Prédécesseurs dans le but d'exclure toute ingérence extérieure à l'élection du Souverain Pontife .... Je compte cette interdiction d'inclure toutes les formes possibles d'ingérence, opposition et suggestion par laquelle les autorités laïques de tout ordre et degré, ou tout individu ou groupe, pourraient tenter d'exercer une influence sur l'élection du pape (accent fourni). »[Universi dominici gregis, paragraphe 80] On peut dire que, c'est une façon polie de dire « tu conspire pas avec les autres » en ce qui concerne l'élection du successeur d'un pape.

Dans la partie pertinente: « Les cardinaux électeurs doivent encore s'abstenir de toute forme de pacte, un accord, une promesse ou d'un engagement de quelque nature que ce qui pourrait les obliger à donner ou refuser leur vote à une ou plusieurs personnes. Si cela était fait en réalité, même sous serment, je décrète qu'un tel engagement est nulle et non avenue et que nul ne peut être lié à l'observer .... Il est cependant pas mon intention d'interdire, pendant la période où le siège est vacant, l'échange de vues concernant l'élection. »[Universi dominici gregis, paragraphe 81] On peut dire que, c'est une façon polie de dire « tu ne conspirent avec les autres » en ce qui concerne l'élection du successeur d'un pape.

« Je défends aussi les cardinaux avant l'élection de conclure des stipulations, se sont engagés d'un commun accord à un certain plan d'action devrait être l'un d'entre eux élevé au Pontificat. Ces promesses aussi, devraient tout en fait être, même sous serment, je déclare également nulle et non avenue. »[Universi dominici gregis, paragraphe 82], ce qui est sans doute une façon polie de dire « tu conspire pas avec les autres » concernant la élection du successeur d'un pape.

Dans la partie pertinente: « Avec la même insistance montré par mes Prédécesseurs, j'exhorte instamment les Cardinaux électeurs de ne pas se laisser guider, dans le choix du pape, par l'amitié ou l'aversion, ou à



influencée par faveur ou les relations personnelles envers qui que ce soit, ou d'être contraint par l'ingérence des personnes en autorité ou par des groupes de pression, par les suggestions des médias de masse, ou par la force, la peur ou la poursuite de la popularité (souligné). »[ Universi Dominici gregis, paragraphe 83]

On peut dire que, ces « choses à observer et à éviter ou à l'élection du Pontife romain » sont une façon polie de dire « tu ne conspirent avec les autres » en ce qui concerne l'élection du successeur du pape:

En vertu de l'Universi Dominici Gregis, paragraphe 76, et dans la mesure où il existe des preuves crédibles, « si les conditions fixées ici [paragraphes 78-86] ne sont pas respectées, le [du pape] élection est pour cette raison nulle et non avenue, sans tout besoin d'une déclaration sur la question; par conséquent, elle ne confère aucun droit sur l'élu « .

Les allégations et arguments pertinents

Ces derniers jours, des semaines et des mois allégations ont fait surface que l'élection papale de Jorge Mario Cardinal Bergoglio (Pape François) était en violation des Universi dominici gregis, partie II, l'élection du Pontife Romain, Chapitre VI, Questions à observer ou dans l'élection Evité du Pontife romain, paragraphes 78-86. Par exemple:

1 octobre 2015, livre électronique Kindle a publié le cardinal Godfried Danneels biographie autorisée; et publié l'édition à couverture rigide en néerlandais le 22 Septembre 2015.
La biographie autorisée du cardinal Godfried Danneels est une preuve documentaire. parties pertinentes de la mise au point biographie autorisée sur les questions à observer ou à éviter lors de l'élection du pontife romain, (paragraphes 78-86).

Signé, le 23 Septembre, 2015, article Karim Schelkens, co-auteur du cardinal Danneels biographie autorisée, aurait déclaré: « L'élection de Bergoglio a été préparé à Sankt-Gallen, sans aucun doute ... ».
On peut dire que, dans des réunions privées du groupe Sankt-Gallen, et d'autres, au cours de la vie du pape Benoît XVI et sans l'avoir consulté, fait des plans (conspiré) concernant l'élection de son successeur, en violation de Universi Dominici Gregis, paragraphe 79.

On peut dire que, dans des réunions privées du groupe Sankt-Gallen, et d'autres, conspiré, individuellement et en tant que groupe, d'exercer une influence sur les membres du Collège des cardinaux en ce qui concerne l'élection de Jorge Mario Cardinal



Bergoglio (François) - en violation des Universi Dominici Gregis, paragraphe 80.

On peut dire que, dans des réunions privées du groupe Sankt-Gallen, et d'autres, ont formé un pacte, un accord, une promesse ou d'un engagement (c.-à-conspiré) qui les obligeait à donner leur vote à Jorge Mario Cardinal Bergoglio (Pape Francis) - en violation des Universi dominici gregis, paragraphe 81.

Le 24 Septembre, 2015, le National Catholic Register a publié un article sur le cardinal Godfried Danneels biographie autorisée qui a suggéré la violation de « Questions à observer ou d'éviter dans l'élection du Pontife romain » - et [sans doute] compromis l'élection du pape Francis .
Le 24 Septembre, le Père John ici à 2015 ( « Z ») Zühlsdorf a commenté l'article du National Catholic Register de la biographie autorisée du cardinal Godfried Danneels. Père Zühlsdorf a essentiellement confirmé que le cardinal Danneels reconnaît l'existence d'un club « mafia » qui portait le nom de Saint-Gall; que le groupe voulait une réforme radicale de l'Eglise ( « pour le rendre « beaucoup plus moderne »); et pour le cardinal Jorge Bergoglio à sa tête [l'Eglise].
Le 25 Septembre 2015 La vie du site Nouvelles a publié un article (Cardinal Danneels avoue être une partie de bureau « mafia » qui tracée l'élection de Francis) au sujet de la biographie autorisée du cardinal Godfried Danneels.
Apparemment, le cardinal Godfried Danneels publiquement et bonne humeur a admis qu'il était un membre régulier d'un groupe de pression secret de Ecclésiastiques qui a rencontré dans la ville suisse de Sankt-Gallen.

Apparemment, le cardinal Godfried Danneels a dit que [le rapport officiel discrètement marqué « le groupe Sankt-Gallen » par ses membres que « la mafia » et qu'ils visent à contrer l'influence croissante du cardinal Ratzinger sous le pontificat de saint Jean-Paul II.

Apparemment, « L'élection de Bergoglio a été préparé à Sankt-Gallen, sans aucun doute. Et les grandes lignes du programme du pape [François] mène ceux qui restent [Cardinal] Danneels et Co [Société] discuté il y a plus de dix ans « .

Apparemment, « Ils voulaient réforme de l'Église, ils voulaient amener l'Eglise plus proche des cœurs des gens; ils se sont déplacés vers l'avant par étapes « , a commenté Mettepenningen. « Au début de l'année 2000, lorsque la fin de Jean-Paul II a été de plus en plus prévisible, ils pensaient de façon plus stratégique sur ce qui était



qui va se passer à l'Eglise après Jean-Paul II. Lorsque le cardinal Silvestrini a rejoint le groupe il a pris un caractère plus tactique et stratégique « .

On peut dire que, dans des réunions privées du groupe Sankt-Gallen, et d'autres, au cours de la vie du pape Benoît XVI et sans l'avoir consulté, fait des plans (conspiré) concernant l'élection de son successeur, en violation Universi Dominici Gregis, paragraphe 79.

On peut dire que, dans des réunions privées du groupe Sankt-Gallen, et d'autres, ont comploté, individuellement et en tant que groupe, d'exercer une influence sur l'élection de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape Francis) - en violation des Universi Dominici Gregis, paragraphe 80.

On peut dire que, dans des réunions privées du groupe Sankt-Gallen, et d'autres, ont formé un pacte, un accord, une promesse ou d'un engagement de quelque nature que (conspiré) qui les obligeait à donner leur vote à Jorge Mario Cardinal Bergoglio (Pape Francis) - en violation des Universi Dominici gregis, paragraphe 81.

On peut dire que, dans des réunions privées du groupe Sankt-Gallen, et d'autres, sur une période de dix ans, est entré en stipulations, se sont engagés d'un commun accord à un certain plan d'action si l'un d'entre eux être élevé au Pontificat - en violation des Universi dominici gregis, paragraphe 82.

A 23 Septembre, 2015, courte vidéo en ligne, en flamand, avec le cardinal Godfried Danneels, semble corroborer les deux 24 Septembre, 2015, article du National Catholic Register et 25 Septembre, 2015, article Nouvelles de la vie du site.
Une traduction littérale du texte immédiatement en dessous de la vidéo se lit comme suit: « Une nouvelle biographie officielle donne une meilleure idée de la vie du cardinal Danneels. Dit le cardinal qu'il était dans un club secret des cardinaux qui se sont opposés Joseph Ratzinger. Il appelle un club de mafia et portait le nom de Saint-Gall. Il voulait une réforme radicale de l'Eglise, beaucoup plus moderne et le pape actuel Francis à la tête. C'est finalement couronnée de succès « .

Le 26 Septembre 2015 Père John Zuhlsdorf ( « Père Z ») a demandé au sujet de l'élection du pape François validité.
Le 29 Septembre 2015, la vie du site Nouvelles a publié un article qui justifie encore l'existence du « conseil d'ombre » fait référence au cardinal Godfried Danneels biographie autorisée. évêques suisses essentiellement confirmé l'existence de la « mafia » du cardinal Danneels contre Benedict XVI.


9. Le 29 Septembre 2015, la vie du site Nouvelles a publié un deuxième article qui justifie encore l'existence du « conseil d'ombre » fait référence au cardinal Godfried Danneels biographie autorisée. L'article fait référence à la sortie d'un nouveau livre, par les évêques allemands, au sujet de la controverse « Conseil des ombres » à Rome.

Dans ce contexte, il est important de comprendre que le droit canonique, mais inapplicable aux élections papales, prévoit et définit une confession extrajudiciaire: « Une confession, que ce soit par écrit ou oralement, qui est faite en dehors du procès à l'adversaire lui-même ou à d'autres est appelé extrajudiciaire. il appartient au juge ayant admis au procès et à peser les circonstances de toutes choses, de décider ce qui doit être fait »[1917 CIC 1753] [Voir aussi 1983 CIC 1537]

Pourquoi est-il important de comprendre que le droit canonique, mais inapplicable aux élections papales, définit et prévoit une confession extrajudiciaire? On peut dire que, la biographie autorisée du cardinal Godfried Danneels et 23 Septembre, 2015, courte vidéo en ligne, en flamand, avec le cardinal Godfried Danneels, sont des aveux extrajudiciaires.

Sont ces aveux extrajudiciaires crédibles? Oui. Des rapports récents (25 mai 2015) d'une réunion privée récente ( « conseil d'ombre ») sont compatibles avec les aveux extrajudiciaires. Rappelons que le 25 mai 2015, une réunion privée, qui aurait eu lieu à l'Université pontificale grégorienne, l'Université des Jésuites sous le Saint-Siège, convoquée par les présidents de l'Allemagne, de Suisse, et les conférences des évêques de France, en prévision du Synode sur la famille prévue pour Octobre. Apparemment, l'objectif de la réunion était de faire pression pour des changements modernistes dans la « pratique pastorale » en matière de communion pour les divorcés « remariés », ainsi que l'accueil des catholiques vivant en union de même sexe « stables ».

On peut dire que, compte tenu des aveux extrajudiciaires mentionnés ci-dessus, des articles, des interviews et des vidéos, il y a lieu de conclure que l'élection du pape de Jorge Mario Cardinal Bergoglio (Pape François) était en violation des choses à observer ou Evité dans l'élection du Roman pontife, paragraphes 78-86. Discutablement:

Dans des réunions privées du groupe Sankt-Gallen, et d'autres, au cours de la vie du pape Benoît XVI et sans l'avoir consulté, fait des plans (conspiré) concernant l'élection de son successeur, en violation [Universi Dominici Gregis, point 79]

Dans des réunions privées du groupe Sankt-Gallen, et d'autres, ont comploté, individuellement et en tant que groupe, d'exercer une influence sur l'élection de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape Francis) - en violation des Universi Dominici Gregis, paragraphe 80.



Dans des réunions privées du groupe Sankt-Gallen, et d'autres, ont formé un pacte, un accord, une promesse ou d'un engagement de quelque nature que (conspiré) qui les obligeait à donner leur vote à Jorge Mario Cardinal Bergoglio (Pape Francis) - en violation des Universi dominici gregis, paragraphe 81.

Le groupe Sankt-Gallen, et d'autres, dans des réunions privées avant l'élection, probablement entrées dans les stipulations; engageant à un commun accord et certains d'action devrait Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape Francis) soit élevé au Pontificat - en violation des Universi Dominici Gregis, paragraphe 82. Un grand nombre des allégations précédemment énumérés éléments de preuve à ce droit Canon.

On peut dire que, le Group- Sankt-Gallen et autres- ont permis à leurs amitiés mutuelles, aversions, les relations personnelles, les groupes de pression, intervention des personnes en autorité, des suggestions par les médias, la force, la peur, et / ou popularity- choisir Jorge Mario Cardinal Bergoglio (Pape Francis) en violation des Universi Dominici gregis, paragraphe 83. la plupart des allégations précédemment énumérées pertinentes à Canon Law également des preuves cela.

Il y a des nuances d'arrogance fanfaronnade tout au long des allégations; il est comme s'il n'y a aucune crainte de représailles.

Cela étant dit, et dans la mesure où il existe des preuves crédibles de ces allégations, est, en vertu de l'Universi Dominici Gregis, du paragraphe 76, donc VALIDE 2013 l'élection papale de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape Francis).

Contre-arguments

Laïcs Have No permanent À la question de l'élection papale - Au risque d'être redondant: Certains pourraient faire valoir à tort que les fidèles chrétiens (c.-à-laïcs) ne possèdent pas debout quant à savoir si l'élection papale 2013 de Jorge Mario Cardinal Bergoglio (Pape Francis) était valide. Leur argument ne prend pas en considération pertinente du droit canonique:

« Selon les connaissances, les compétences et le prestige dont ils jouissent, ils [ie, fidèles chrétiens] ont le droit et même parfois le devoir de donner aux Pasteurs sacrés leur opinion sur les questions qui se rapportent au bien de l'Église et à faire connaître leur opinion au reste des fidèles chrétiens, sans préjudice de l'intégrité de la foi et de la morale, avec respect envers leurs pasteurs, et attentif à l'avantage commun et la dignité des personnes. »[1983 CIC 212 § 3]



Nous devons éviter les problèmes - Certains, par peur de l'échec, pourraient faire valoir à tort que le chaos produit par infirmation d'une élection papale apporterait plus spirituelle

mal que de bien; que nous devons éviter certains problèmes à tout prix: Excommunication, sédévacantisme, Schisme et l'indéfectibilité de l'Église. La peur de l'échec est souvent associée à un état d'esprit: Jouer de ne pas perdre. Cela me rappelle un dicton familier: « La victoire est pas tout; il est la seule chose. » Cela dit, les enjeux sont élevés. Nous jouons pour la vie éternelle. Les gagnants vont au ciel et les perdants vont en enfer.

Ayez confiance! Nous avons rien à craindre, mais peur elle-même. Il est l'Eglise du Christ - et les pouvoirs de la mort ne prévaudront point contre elle (Bible Douay-Rheims, Matthieu 16:18).

Une question de priorités - Certains diront à tort que nous avons un pape. Ce n'est pas le problème. La principale question est de savoir si une élection valide a eu lieu. La pertinence des questions secondaires et collatéraux - Dubia, correction fraternelle (Matthieu 18: 15-18), Excommunication, sédévacantisme, Schisme, indéfectibilité de l'Église, etc., repose si nous avons un pape valablement élu.

Nous devons être patient - Certains pourraient faire valoir à tort que nous devons donner la Dubia récente et la correction fraternelle (Matthieu 18: 15-18) le temps de résoudre les nombreux conflits récents doctrinales et morales. L'histoire nous dit que ce plan d'action peut prendre des années et des années - et même alors nous pouvons encore pas de réponse. Dans l'intervalle, nous allons perdre beaucoup d'âmes à Lucifer. Le temps est donc de l'essence. Nous devons mettre toutes les questions sur la table - y compris la validité de l'élection papale de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape Francis) - ou nous devons également assumer la responsabilité du retard et de la responsabilité pour les nombreuses âmes nous perdre à Lucifer.

La question sous-jacente est scandale - en particulier le scandale des faibles. Nous restons aussi responsable que la personne (s) faisant scandale si nous ne poursuivons pas la correction fraternelle conforme à nos connaissances et capacités. Nos âmes dépendent de ce que nous faisons partie du problème ou de la solution.

Argument Lacks Foundation - Certains vont mal contre en affirmant que l'argument (invalide l'élection du pape) n'a pas la vision plus profonde que l'Eglise est une institution divine. Ils pourraient faire valoir à tort, par exemple, que:

« Votre thèse (invalide l'élection papale) ne peut pas être convaincante soutenue, parce qu'il n'a pas le fondement. Votre approche est trop humaine et n'a pas la vision plus profonde du fait que l'Eglise est finalement une institution divine, bien sûr, elle est aussi un être humain, une réalité juridique avec l'importance du droit Canon ou positif. Dans le thème discuté de l'élection invalide allégué du pape Francis, la loi humaine positive (Universi Dominici Gregis) devient le critère absolu « .



Ce qui précède ne prend pas en considération le fait que l'Eglise catholique romaine est l'Eglise du Christ (Matthieu 16:18) et que le Christ a donné l'exemple pour nous. Il était si mauvais pendant la vie publique du Christ que le Christ a jugé nécessaire de conduire les changeurs hors du temple:

« Et ils sont venus à Jérusalem. Et quand il est entré dans le temple, il a commencé à jeter les que vendu et acheté dans le temple, et il renversa les tables des changeurs, et les sièges de ceux qui vendaient les colombes. Et il a souffert pas que tout homme doit porter un navire dans le temple; Et il a enseigné, en leur disant: est-il pas écrit: Ma maison sera appelée maison de prière pour toutes les nations? Mais vous avez fait une caverne de voleurs. Ce qui les principaux sacrificateurs et les scribes avaient entendu, ils cherchaient comment ils pourraient le détruire. Car ils le craignaient, parce que toute la foule était dans l'admiration de sa doctrine. Et quand le soir fut venu, il sortit de la ville »[Douay Rheims, Marc 11: 15-19.; voir aussi Matthieu 21: 10-14, Luc 19: 45-48 et Jean 2: 13-16]

L'argument (élection invalide) a une vision qui se concentre sur l'exemple que le Christ fixé pour nous.

Straw Man Argument - Certains vont mal contre un argument homme de paille. Ils pourraient faire valoir à tort, par exemple, que:

« Imaginons le scénario hypothétique et peut-être exceptionnelles suivantes: avant un conclave, il existe un réel danger qu'un candidat complètement libéral serait élu pape, même si dans le respect scrupuleux de la loi électorale et ce candidat apporterait un immense dommage à l'Eglise , mais un groupe de bons cardinaux afin de sauver l'Eglise d'une telle catastrophe, procéderait à quelques pas, ce qui serait formellement contraire à la loi du pape humain de l'élection (et donc de caractère invalidant), afin d'élire un célèbre candidat saint, fort et orthodoxe, et en actes que le pape sera élu candidat. Ce nouveau pape (juridique peut-être élu validement) permettrait de sauver l'Eglise d'une véritable catastrophe, et il délivrera alors de fortes déclarations doctrinales, restaurer la dignité de la liturgie, de restaurer le chaos doctrinal, nommer de nouveaux saints évêques et orthodoxes et les cardinaux. Voulez-vous lancer une campagne et une discussion pour déclarer un tel pape un pape invalide, même si il renouvellera l'Eglise avec sa vie sainte et avec son gouvernement fort et sage, sauvant ainsi l'Eglise



de la domination des évêques et des cardinaux libéraux, qui ont été nommés par son ancien prédécesseur valablement élu? »

Un « homme de paille » est une forme courante de l'argumentation et est une erreur informelle basée sur donnant l'impression de réfuter l'argument d'un adversaire, tout en réfutant un argument qui n'a pas été avancé par cet adversaire. Celui qui se livre à cette erreur est dit « attaquer un homme de paille ». L'argument de l'homme de paille typique crée l'illusion d'avoir complètement réfutée ou vaincu la proposition d'un adversaire par le remplacement secret de celui-ci avec une proposition différente (par exemple « se lever un homme de paille ») et la réfutation ultérieure de cet argument faux ( « abattre un homme de paille ») au lieu de la proposition de l'adversaire. Cette technique a été utilisée tout au long de l'histoire dans le débat polémique, en particulier dans les arguments au sujet de problèmes émotionnels très chargés où une « bataille » de feu et la défaite d'un « ennemi » peut être plus de valeur que la pensée critique ou la compréhension des deux côtés de la question. [Essentiellement Verbatim: Wikipédia, l'article en ligne sur l'homme de paille]

L'argument ci-dessus l'homme de paille cité ne réfute pas ou défaite la proposition selon laquelle 13 Mars 2013, l'élection papale de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape François) était invalide.

Sédévacantisme - Certains diront à tort que remettre en question la validité de l'élection papale de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape Francis) est un acte de sédévacantisme. Sédévacantisme est la position, détenue par une minorité de catholiques traditionalistes que l'occupant actuel présumé du Saint-Siège n'est pas vraiment pape en raison de épousailles de l'église courant dominant de l'hérésie du modernisme et que, faute d'un pape valide, le Saint-Siège a vacant depuis la mort du pape Pie XII en 1958. Remise en cause la validité d'une élection papale spécifique de Bergoglio (Pape Francis) n'a rien à voir avec le fait que le Saint-Siège est vacant depuis la mort du pape Pie XII en 1958. Il y avait une vacance réelle du Saint-Siège (c.-à-démission du pape Benoît XVI) au moment de l'élection du pape. La question n'est pas sédévacantisme, mais si oui ou non le Collège des Cardinaux a suivi ou violé Universi Dominici Gregis. De toute évidence, les preuves et les faits corroborés indiquent qu'un nombre important de cardinaux a violé les normes énoncées à l'Universi Dominici Gregis.

Normas Nonnullas - Certains diront à tort que Normas Nonnullas du Pape Benedict XVI, sur certaines modifications aux normes régissant l'élection du Pontife Romain, a été un facteur dans l'élection de son successeur (Benedict XVI de).

Normas Nonnullas est sans valeur. Le pape Benedict XVI a promulgué le 22 Février 2013, seulement six jours avant sa démission le 28 Février 2013, et en prévision de sa démission. Lorsque le pape Benedict XVI a publié Normas Nonnullas (22 Février, 2013) le Siège Apostolique était (pour toutes fins utiles), vacant en attendant la démission officielle du pape Benoît XVI six jours plus tard (28 Février 2013). Rappelons que, alors que le Siège apostolique était vacant, quoi que ce soit fait « en ce qui concerne les procédures régissant

l'élection du Souverain Pontife » non valeur en vertu de Universi Dominici Gregis, paragraphe 4.

Normas Nonnullas est également discutable. Normas Nonnullas peut avoir référencé un certain nombre de paragraphes dans Universi Dominici Gregis - mais il n'a pas l'abrogation ou faire référence aux paragraphes Universi Dominici Gregis critiques pour déterminer la validité de l'élection papale de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape Francis); il n'a pas ou autre référence abrogent dominici gregis paragraphes Universi 76-77 ou paragraphes 78-86.

Enfin, on peut aussi faire valoir que le pape Benedict XVI a publié Normas Nonnullas (six jours avant sa démission) afin qu'il puisse influer sur le choix de son remplaçant. Cette question ne relève pas du champ d'application de ce commentaire.

Pertinence de Universi Dominici Gregis Paragraphes 76 et 77 - Certains diront à tort que les paragraphes Universi Dominici Gregis 76-77 ne sont pas applicables aux paragraphes 78-86 (Les questions à observer ou à l'élection evitée en du Pontife romain). Simplement dit, il n'y aurait pas besoin de paragraphes 78-86 s'il n'y avait pas des paragraphes 76-77 - et vice versa. Les questions à observer ou à l'élection evitée en du Pontife Romain (paragraphes 78-86) sont au cœur de déterminer si l'élection du pape est nulle et non avenue sans avoir besoin d'une déclaration sur la question (paragraphe 76).

Les conditions fixées par référence au paragraphe 76 sont les questions à observer ou à l'élection evitée en du Pontife Romain conformément aux paragraphes 78-86.

Les dispositions relatives à tout ce qui précède l'élection du Pontife Romain et l'exécution de l'élection elle-même fait référence au paragraphe 77 sont également les choses à observer ou éludés dans l'élection du Pontife Romain conformément aux paragraphes 78-86.

Démission du pape Benoît XVI - Certains disent que « les coulisses » la coercition est entré en jeu avec la démission du pape Benoît XVI. Cette question ne relève pas du champ d'application de ce commentaire. L'objectif de ce commentaire est de savoir si l'élection papale de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape François) était valide.

Conclusion

Dans la mesure où il existe des preuves crédibles des allégations mentionnées ci-dessus, l'élection papale 2013 de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape Francis) est annulé conformément au paragraphe 76 de Universi Dominici Gregis.



Rappelons que le paragraphe 76 infère il peut être minutes, heures, jours, semaines, mois, années, voire des décennies, avant qu'il ne soit découvert « l'élection » a eu lieu d'une manière autre que celle prescrite par Universi Dominici Gregis;

Rappelez-vous également que le paragraphe 76 infère il peut être minutes, heures, jours, semaines, mois, années, voire des décennies, avant qu'il ne soit découvert « l'élection » a eu lieu en violation des choses à observer ou éludés dans l'élection du Roman pontife comme prescrit par Universi Dominici gregis, paragraphes 78-86.

A qui ne nous attendons la résolution? Le Collège des cardinaux. Rappelons que dans Universi dominici gregis, paragraphe 5, Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II, dans sa partie pertinente, écrit: « doutes SURVENUES concernant les prescriptions contenues dans la présente Constitution (l'accent fourni), ou sur la manière de les mettre en œuvre, je décret que tout le pouvoir d'émettre un jugement à cet égard appartient au Collège des cardinaux, auquel j'accorde la faculté d'interpréter les points douteux ou controversés « .

De toute évidence, la question n'est pas sédévacantisme, le schisme ou l'indéfectibilité de l'Église. Le principal problème est la correction fraternelle (Matthieu 18: 15-18) des catholiques modernistes scandaleux - fils prodigues - qui a élu le pape François. A quelle fin la correction fraternelle? De préférence retour des fils prodigues - l'excommunication d'autre.

Par conséquent, les autorités ecclésiastiques appropriées doivent rapidement enquêter et statuer sur les allégations soumises à la loi Canon avant que le Collège des Cardinaux aborde la question de l'élection du pape de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape Francis).

Pourquoi? enquête canonique et du jugement seront rapidement déraciner et identifier les cardinaux - fils prodigues - qui doit se récuser lorsque le collège des cardinaux aborde la question de l'élection du pape de Jorge Mario Bergoglio Cardinal (Pape Francis).

pensée Parting

Il est écrit dans l'Ancien Testament prophétie d'Isaïe:

« Et j'ai entendu la voix du Seigneur, disant: Qui enverrai-je, et qui irai pour nous? Et je dis: Voici, Me voici, envoie-moi « (Douay-Rheims, Ancien Testament, Isaias 6: Cool.



Aujourd'hui, nous devons nous demander qui aller de l'avant, qui soulèvera aussi la question de l'élection du pape François Conformément à Universi Dominici Gregis. Qui vous dira:

« Lo, Me voici, envoie-moi. » Parlez maintenant ou taise à jamais!

Election du pape Francis Conformément à Universi Dominici Gregis

« Mon peuple a été un troupeau perdu: leurs bergers les ont fait égarer et ont fait errer dans les montagnes. Ils sont passés de la montagne à la colline. Ils ont oublié leur lieu de repos »(traduction Douay-Rheims, Ancien Testament, Jérémie 50: 6)

« Selon les connaissances, les compétences et le prestige dont ils jouissent, ils [ie, fidèles chrétiens] ont le droit et même parfois le devoir de donner aux Pasteurs sacrés leur opinion sur les questions qui se rapportent au bien de l'Église et à faire connaître leur opinion au reste des fidèles chrétiens, sans préjudice de l'intégrité de la foi et de la morale, avec respect envers leurs pasteurs, et attentif à l'avantage commun et la dignité des personnes. »(1983 CIC 212 § 3)
Revenir en haut Aller en bas
http://leschretienspourtous.monalliance.com
Françoise
Admin
avatar

Messages : 384
Date d'inscription : 12/06/2016

MessageSujet: Re: Bergoglio invalide ?   Sam 1 Avr - 4:44

Difficile de comprendre le Pape François, avec tout le respect qu'on lui doit, vu sa fonction. 
La statue de Luther au Vatican fait des vagues, on le comprend aisément.

Justement, Bastiano publie sur son site "La voie du Ciel à Garabandal" ceci :

http://lavoieduciel.canalblog.com/archives/2017/04/01/35119002.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=lavoieduciel]http://lavoieduciel.canalblog.com/archives/2017/04/01/35119002.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=lavoieduciel[/url]
Comprenne qui pourra.

Très bon et saint samedi de Carême.
Françoise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bergoglio invalide ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bergoglio invalide ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Invalide
» L'Argentin Jorge Mario Bergoglio est le nouveau pape
» Jorge Mario Bergoglio : un pape progressiste
» Bergoglio a été élu !
» Les premiers pas de Bergoglio...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum catholique LE MONASTÈRE INTÉRIEUR. :: LES FORUMS CHRÉTIENS :: L’ÉTERNELLE VÉRITÉ-
Sauter vers: